Médor

Pendant la première guerre mondiale un chien appelé Médor, bien que blessé par un éclat d'obus, a couru un mille et demi pour porter un message d'une brigade à un colonel, a de nouveau été blessé dans les deux dernières centaines de mètres, mais lui-même traîné au commandant du poste, Où il est mort un quart d'heure plus tard.

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×