Le loup ancêtre du chien ?

De nos jours encore les scientifiques ne sont pas d’accord sur les origines du chien.

Les ossements

L'étude de différent canidé découvert il y a quelque année ont révélé la présence de de chien domestiqué  notamment en dordogne entre 15 000  et 11 500 ans avant notre ère. Longtemps considéré comme appartenant á des canidés sauvage, se sont bien des chiens d'une hauteur d'environ 43 cm.

Certain ossement présentaient des traces de découpe, se qui implique qu'ils avaient certainement été mangé et certainement utilisé pour leur fourrure.

Un ou plusieur évènement de domestication ont pu se produire en france et  plus généralement dans la pargie occidentale de l'europe. Les données archéologiques plaident pour un processus de domestication multiple et indépendant danz tout l'ancien monde (journal of archaeological science article de Maud Pionnier -Capitan )

En 2008 Mietje Germon -pré à découvert dans  une grotte belges le chien le plus ancien du monde type husky de quelque 32 000 ans.

Il est très difficile de déterminer s’il s’agit d’un loup ou d’un chien à partir de vestiges, surtout s’ils sont incomplets.

Les plus anciens vestiges qui prouvent que les hommes et les loups/chiens vivaient ensemble ont été retrouvés en Chine.

Par contre, aucune trace de coyote ou de chacal n’a été retrouvée dans ce pays. Les barrières écologiques de l’époque rendaient impossible la rencontre entre coyote et chacal. Quand au loup, omniprésent, il est très improbable qu’il se soit accouplé avec le chacal au vu de leurs différences de comportements et de taille.

ossement.jpg

Différente théorie s’enchaîne

Pour certains, il est impossible que ce soit le loup, car les loups élevés en captivité, même après plusieurs générations, restent des animaux sauvages cherchant à fuir l’homme

Le loup, pour être domestiqué, doit être sociabilisé à l’homme et cela ne peut se faire qu'entre le cinquième et quatorzième jour en retirant les petits à leurs parents. Le louveteau doit ensuite être régulièrement en contact avec l’homme tout au long de la journée jusqu’à ses quatre mois. Il faut également savoir que les louveteaux sortent de la tanière vers le dix-neuvième  ou vingtième jour et qu’il est alors trop tard pour les habituer à l’homme.

En 1908 Le format des premiers chiens domestiques semblerait compris entre deux espèces. Les ressemblances craniologiques, odontologiques, neurologiques et biochimiques entre le chacal et le chien ont poussé Hilzheimer à faire l’hypothèse que le chacal commun aurait été l’ancêtre de ce dernier. 

Konrad Lorenz reprit cette théorie en partie : pour lui, le chien aurait une origine mixte, avec un peu de loup et essentiellement du sang de chacal doré, d’autant plus qu’on avait pu montrer que des croisements entre ces trois espèces (loup, chacal, chien) pouvaient donner des produits fertiles. 

en 1985 Cette théorie fut abandonnée, en faveur d’une domestication du chien à partir de loups locaux uniquement. Des similitudes dentaires, comportementales ou anatomiques ont pu également être mises en évidence entre des chiens esquimaux et certains petits loups d’Asie. 

L’idée de Konrad Lorenz ou de Charles Darwin, sur une pluralité d’origines du chien domestique fut conservée et adaptée au loup : cette hypothèse semble désormais admise par la plupart des éthologues. Il suffit d’observer la diversité des chiens aujourd’hui pour imaginer qu’ils puissent descendre de différents ancêtres et non d’un seul

L’ADN pour trancher

 

De plus, Ils ont tous, et leurs descendants, trente neuf paires de chromosomes et sont tous les quatre très proches au niveau morphologique. On n’a également pas retrouvé d’ossements intermédiaires entre le chien et le loup.

Selon J. Clutton-Brock l’origine de tous les chiens est le loups domestiqués.

En effet, les résultats fondés sur l’analyse de la diversité génétique d’un fragment d’ADN mitochondrial confirment l’hypothèse selon laquelle les chiens anciens et actuels partageraient une origine commune, celle des loups gris de l’Ancien Monde

Une récente étude* sur l’ADN mitochondrial de plusieurs espèces de loups de différents endroits, de différentes races et croisements de chiens, de chacals et de coyotes a démontré que le loup est le seul et unique ancêtre du chien.

En effet le loup et le chien ont 99.8% d’ADN en commun, alors que le chien et le coyote n’en ont que 96%

Diversité des origines

L’un des premiers chiens domestiques, le « chien des tourbières » (Canis palustris) voir berger de Beauce, ancêtre de très nombreuses races, descendrait du chien sauvage d’Europe. Les Lévriers, eux, seraient apparentés au chien sauvage d’Afrique ; leur principal représentant est le grand Lévrier d’Égypte de l’Antiquité, Canis celer. 

Le type molossoïde, principalement représenté par Cams molossus, le dogue originel, descendrait du chien sauvage indo-européen, importé d’Asie en Europe. Pour Petter, seules deux races de chiens, se différenciant par leur taille, sont mises en évidence par les sites archéologiques : une grande issue vraisemblablement des grands loups du Nord, qui aurait donné les chiens polaires et les chiens de berger ; et une plus petite issue des petits loups de l’Inde et du Moyen- Orient. 

À l’âge du bronze, différents types de chiens se différenciaient et seraient susceptibles d’être à l’origine des groupes actuels : 

- Canis familiaris palustris (chien des tourbières à l’origine des chiens de compagnie et terriers en particulier) 

- Canis familiaris matris optimae (chien de berger) 

- Canis familiaris intermedius (chien courant et d’arrêt) 

- Canis familiaris spaletii (loulou) 

- Canis familiaris inostranzewi (chien nordique) 

- Canis familiaris leineri (Lévrier ; plus ses variétés).

Les tentatives pour recréer le chien

Certains scientifiques affirment que le chien ne peut pas descendre du loup. Afin d’affirmer leur hypothèse, ils argument qu’aujourd’hui nous n’avons toujours pas réussi à refaire le cheminement qui a mener au chien. Cette hypothèse est peu plausible. En effet, même si l’on prend la première période de domestication que les scientifiques imaginent possible, elle date de dix mille ans, voire plus. Ce qui est énorme. Cette transformation s’est effectuée sur plusieurs milliers d’années et cela ne fait qu’un, voire deux siècles, que les scientifiques essaient de modifier le loup pour recréer le chien.

L’homme et le loup n’ont plus les mêmes rapports aujourd’hui qu’il y a dix mille ans. En effet, depuis plusieurs centaines, d’années l’homme essaye d’exterminer le loup qui a développé une grande méfiance vis-à-vis de l’homme. Il est également possible que ce soit le loup qui se soit approché en premier de l’homme il y a plusieurs milliers d’années. Or, aujourd’hui, il est soit obligé de vivre en contact avec l’humain, soit il essaie de vivre le plus loin  possible de lui

Commentaires (1)

1. AndreJean 30/10/2012

Bonjour,
La nature n'a pas créé des loups et des chiens mais un groupe de canidés ayant les même ancêtres et qui se sont adaptés aux différents biotopes...
Les populations humaines ont domestiqué ce qui était domesticable et mêlé lors de leurs migrations différents types...
Quelle part d'ADN peut différer entre un Dôle de l'Inde et certains canidés Africains ?
Ou, plus proches de nous les Dogues et autres ?
Ou le canis Palustre que l'o a affublé de "familiaris"...évidemment, confronté aux loups "vrais" qui ont du le faire disparaître en même temps que disparaissaient son biotope naturel (tourbières)...
Bon, j'ai fait le tour , maintenant il faut classifier:
Canidés charognards, en temps normal ils ne le sont pas tous...
Canidés se nourrissant surtout de rongeurs et pratiquant l'affut ou le creusement des terriers...
Canidés pratiquant la chasse à l'épuisement , ceux là se déplaçant ont bien du faire disparaître les races plus petites...les loups réintroduits à Yellowstones s'en sont pris directement aux coyotes !!
La recherche se basant uniquement sur la découverte de fossiles est logiquement vouée à l'échec dès l'instant où les prédateurs font disparaître les ossements...et donc il y a toujours des "chaînons manquants"...
Reste ensuite la gloriole des "découvreurs" qui rêvent de notoriété et se contredisent les uns les autres au lieu de travailler en commun...
Cordialement...
AJV

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 12/11/2013

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site