berger de brie

1809 La dénomination de chien de berger de Brie apparaît pour la première fois. L’abbé Rozier dans son cours d'agriculture distingue 2 variétés de chien de berger de plaine : un premier à poil court qui deviendra le beauceron, un deuxième à poil long, ancêtre de notre briard. Tous deux ont la charge des troupeaux, en assurant la conduite et la garde.

1863 à l'exposition de Paris, plusieurs de ces chiens à poils longs étaient présents, dont une femelle de type berger de petit gabarit appelée Charmante. Elle était d'un type plus proche du barbet que du Berger de Brie actuel.

1885 Le premier briard enregistré au Livre des Origines Françaises (LOF) était un mâle noir avec une petite tâche blanche au poitrail nommé "Sans gêne", d'origines inconnues et produit par un berger. Il appartenait au Prince de Béarn.

1888, Pierre MEGNIN en fait un chien de berger français à poil long, issu du croisement du barbet avec le berger de Beauce à poil court.

camarade.jpg

1896, le Club des chiens de berger français était créé et rédigera l'année suivante le premier standard de la race.
Mr Sauret qui dépose le premier affixe dans la race Berger de Brie : "Du Berger".

1897 Le premier standard de la race distingue une variété à poil laineux, l’autre à poil de chèvre.

on pouvait noter des différences flagrantes avec le standard actuel:
Poil : long et laineux
Oreilles : droites si elles sont coupées , droites et recourbées du haut si elles sont laissées naturelles.
Taille : 0.55 à 0.65 , chien solide et charpenté.
Défauts à éviter : Oreilles plates et tombant sur les joues.

 Dans les années 1920 à 1935 , plusieurs élevages significatifs pour la race apparaissent

gavotte.jpg

 

Après 1935 , pendant la période de guerre , des éleveurs continuent la sélection malgré les restrictions , tels Mr Blanger ( Des Hirsutes ) , Mlle Turgis ( De Vasouy ) , Mr Dubus ( Du Grand Coudray ) .....et beaucoup d'autres.

Ces élevages seront présents dans les sélections d'après guerre qui marqueront le briard actuel

3.jpg

 

Après la deuxième guerre mondiale plusieurs élevages à la base de nos lignées actuelles voient le jour , fondés sur les sélections précédentes

 

1971 quelques amis du briard, notamment les familles Stuppan, Liniger et Unger, fondèrent le Club Suisse du Briard, le CSBB

 1988 Cette dernière a prévalu et a abouti au standard actuel homologué par la F.C.I.

 1er mai 2004 : avec l’interdiction de couper les oreilles les Bergers de Brie ont les oreilles tombante

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 29/01/2013

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site